Pass'Comtois
OFFREZ(-VOUS) LE PASS'COMTOIS !
LA carte de réduction valable 1 an en Franche-Comté !
Voir tous les Avantages - Voir tous les Partenaires
> Pour devenir Partenaire : 03.81.60.13.96

Expositions > Doubs (25)


Claude BRASSEUR (1936-2020)

Pontarlier (25300)

- Mairie

Du Mardi 05/01/2021 au Samedi 30/01/2021

Claude BRASSEUR (1936-2020)

A l’occasion de la disparition de l’acteur français Claude Brasseur, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma a souhaité lui rendre hommage à travers une exposition d’affiches de ses films. Celle-ci se déroule dans le Hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier du 5 au 30 janvier.

Né le 15 juin 1936 à Neuilly-sur-Seine Il est le fils de Pierre Brasseur et d’Odette Joyeux, et le père d’Alexandre Brasseur. Pendant sa carrière, il tourne dans plus de cent dix films et obtient deux César.
Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l’année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l’époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c’est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles : Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbron et Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwal en 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973, où il remplace Bernard Noël, qui était dans les années 1960 le protagoniste de la première série.
Ce n’est qu’en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu’il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d’Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1977, Nous irons tous au paradis.
En 1980, il se voit décerner le César du meilleur acteur pour son rôle dans La Guerre des polices.
Durant toute sa vie, il a tourné dans plus de cent dix films dont La Boum de Claude Pinoteau, où il interprète le père de Vic (Sophie Marceau), Les Loups entre eux de José Giovanni, ou Camping et Le Héros de la famille, tous deux sortis en 2006.
De 2003 à 2007, il joue le policier Franck Keller dans la série télévisée du même nom, diffusée sur TF1.
De septembre à novembre 2013, il apparaît tous les soirs de la semaine sur France 2 dans un programme court : Y’a pas d’âge.
Sa dernière apparition au cinéma figure dans Tout le monde debout en 2018, de et avec Franck Dubosc.

+ d'infos : Les Amis du Musée de Pontarlier

 

------------------------
Partagez cette Actualité :