Pass'Comtois
OFFREZ(-VOUS) LE PASS'COMTOIS !
LA carte de réduction valable 1 an en Franche-Comté !
Voir tous les Avantages - Voir tous les Partenaires
> Pour devenir Partenaire : 03.81.60.13.96

Expositions > Territoire-de-Belfort (90)


Hugo Capron "Aquaboulevard"

Belfort (90000)

- Ecole d'Art Gérard Jacot

Du Jeudi 14/10/2021 au Vendredi 10/12/2021

Hugo Capron

Le 19, Crac et l’École d'art de Belfort
sont heureux de vous convier au vernissage de l'exposition

Aquaboulevard d'Hugo Capron
le mercredi 13 octobre à 18h30.

Exposition à la Cantine d'art contemporain de l’École d'art de Belfort.
Du 14 octobre au 10 décembre 2021

>> Entrée libre, ouverture du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h (fermé du 24 au 30 octobre).
 
Conformément aux mesures en vigueur, un pass sanitaire valide sera demandé à l'entrée du centre d'art pour toutes les personnes de plus de 18 ans.
 
[…] Les séries présentées ici prolongent une double critique envisagée dans Rendement, une série entamée en 2017 où l’artiste venait épuiser un seul pot de peinture industrielle sur une ou plusieurs toiles de lin, suivant scrupuleusement les préconisations de la notice d’utilisation. Une réflexion sur les possibilités de recouvrement de la matière se superposait à la critique d’une économie de production imposée à l’artiste dont la survie dépendrait de son rendement.
 
Dans la série des Carpes et des Feux d’artifice, la société du spectacle et particulièrement celle du monde des arts plastiques est pointée du doigt. Jonglant entre ce que l’artiste appelle « des tableaux qui parlent bas » (les carpes) et « des peintures qui parlent haut » (les feux d’artifice), Hugo Capron interroge les yeux parfois vitreux de celles et ceux qui s’attendent, coûte que coûte, à être frappés par les œuvres qu’ils perçoivent, et questionne l'injonction à la rentabilité et à la singularité à laquelle doivent répondre les artistes. Les séries de Hugo Capron en prennent le contre-pied. En maniant un motif unique dans un procédé répétitif, il cherche à mettre en avant les différences qui forment un tout. L’idée n’est plus de s’extraire ni de se distinguer, mais de décliner pour permettre de voir autrement. Et c’est finalement ce qui pourrait faire toute la force de l’artiste : offrir un regard qui ne cherche ni à faire mieux ni forcément à être novateur, mais simplement, comme il en va de toutes les perceptions, à être singulier.
 
Extrait de Sandra Barré, Hugo Capron, publié in Fanny Maugey, Contrefeu ; Hugo Capron, Cahier des expositions hors les murs 2021/2, Le 19 Crac.

Présentation de son travail par l'artiste le mercredi 13 octobre à 17h30 et lors du Bus Tour TRAC* du 6 novembre.
Le 19, Crac vous accueillera aussi à l’École d'art à l'occasion de la Nuit des Arts de Belfort le vendredi 15 octobre, de 18h30 à 21h.

+ d'infos : Le 19, Centre Régional d'Art Contemporain

 

------------------------
Partagez cette Actualité :

 

Page : 1 2