Pass'Comtois
OFFREZ(-VOUS) LE PASS'COMTOIS !
LA carte de réduction valable 1 an en Franche-Comté !
Voir tous les Avantages - Voir tous les Partenaires
> Pour devenir Partenaire : 03.81.60.13.96
Expositions > Doubs (25)

90 Ans de Sean CONNERY

Pontarlier (25300) - Mairie

Du Lundi 02/11/2020 au Lundi 30/11/2020

90 Ans de Sean CONNERY

A l’occasion du 90ème anniversaire de l’acteur et producteur britannique Sean Connery, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma a souhaité lui rendre hommage à travers une exposition d’affiches de ses films. Celle-ci se déroule dans le Hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier du 2 au 30 novembre.

Sean Connery est célèbre dans le monde entier pour être le premier acteur à avoir incarné le rôle de James Bond au cinéma.
En effet, il a joué l’agent secret dans six films produits par EON Productions, dont Goldfinger (1964). Au cours de sa carrière, commencée dans les années 1950, il remporte de nombreux prix, dont un Oscar du meilleur acteur dans un second rôle dans Les Incorruptibles (1987), un BAFTA pour son interprétation du moine Guillaume de Baskerville dans Le Nom de la rose (1986) ainsi que deux Golden Globes (Meilleur acteur dans un second rôle dans Les Incorruptibles et un Cecil B. DeMille Award en 1996).
En 2003, après son rôle dans La Ligue des gentlemen extraordinaires, il annonce sa retraite cinématographique. Icône du cinéma britannique, Sean Connery a été anobli par la reine Élisabeth II en 2000, en récompense de sa carrière au cinéma et des services rendus aux arts britanniques. Il est également membre de l’ordre de l’Empire britannique. Fier de ses origines écossaises, il affiche publiquement son soutien à l’indépendantisme écossais. Après de brèves études et un passage dans la marine, Sean Connery exerce plusieurs métiers, tour à tour chauffeur-livreur, maçon ou vernisseur de cercueil, avant de se tourner vers le théâtre. Débutant sur les planches en 1951, il fait ses premiers pas au cinéma en 1955 dans Geordie de Frank Launder et Au bord du volcan de Terence Young. En 1961, il remporte un concours organisé par le London Express et destiné à découvrir le comédien susceptible d’incarner à l’écran James Bond, le héros imaginé par Ian Fleming. Devenu «vedette la plus célèbre du monde» et Sean Connery interprétera à six reprises l’agent 007, dans James Bond 007 contre Dr. No, Bons Baisers de Russie, Goldfinger, Opération Tonnerre, On ne vit que deux fois et dans Les Diamants sont éternels en 1971. A cette date, l’acteur décide de rompre avec ce personnage qui lui a apporté la notoriété mais qui l’emprisonne dans un seul rôle, même si des cinéastes comme Alfred Hitchcock avec Pas de printemps pour Marnie ou Sidney Lumet pour La Colline des hommes perdus, lui ont déjà permis de démontrer l’étendue de son jeu. Poursuivant dans ce même esprit, Sean Connery tourne ensuite sous la direction de John Boorman dans Zardoz et chez John Huston dans L’Homme qui voulut être roi, avant de reprendre une toute dernière fois les habits du plus célèbre des agents secrets dans Jamais plus jamais de Irvin Kershner en 1983.

Tournant moins à partir du milieu des années 80, il multiplie les rôles de composition et joue de sa maturité, notamment avec Jean-Jacques Annaud), où dans la peau du moine Guillaume de Baskerville il mène de subtiles enquêtes pour Le Nom de la rose en 1986. De personnages secondaires, il fait les ressorts indispensables de l’histoire, qu’il s’agisse du mentor de Christophe Lambert dans Highlander ou de Malone, le partenaire de Kevin Costner dans Les Incorruptibles de Brian De Palma, interprétation pour laquelle il obtient l’Oscar du Meilleur Second Rôle Masculin.

Père d’Indiana Jones dans le troisième opus de la célèbre saga de Steven Spielberg, Indiana Jones et la Dernière Croisade, on le retrouve dans A la poursuite d’Octobre rouge de John McTiernan, Rock de Michael Bay, ou bien encore dans A la rencontre de Forrester de Gus Van Sant. Après trois ans d’absence, Sean Connery signe son retour sur grand écran en 2003 avec La Ligue des Gentlemen Extraordinaires de Stephen Norrington.

+ d'infos : Les Amis du Musée de Pontarlier

 

------------------------
Partagez cette Actualité :